Fille aînée de Fille n° 5, 14 ans, 18 de moyenne générale, entre au lycée en seconde l'année prochaine.

 

20799804_10213834320403282_1002605110721858882_n 

Rien que de très banal me direz vous, sauf qu'elle a choisi Sainte Marie de Nevers. Je connais bien Sainte Marie, et Fille n° 2 également. Les quatre autres de mes enfants s'étant égayé à leur gré à Emilie de Rodat. Je leur ai toujours laissé le choix.

Ah ! Sainte Marie de Nevers, quel bonheur pour une rebelle comme moi ! Un terrain de jeu inégalable ! J'ai adoré !

J'y ai fait les 400 coups ( et je suis modeste ) et j'ai été collée absolument tous les jeudis, les samedis et les dimanches pendant des années. Puis ma mère a trouvé que cet état de fait récurent l'empêchant de profiter de ses week end à Luchon devait cesser et elle est allée trouver " ma très Chère Mère ", supérieure et directrice, et seul le jeudi est resté.  

N'empêche...il est passé cinquante six ans entre sa rentrée et la mienne....

 

STE

(je ne suis pas sur la photo )

Aujourd'hui, Sainte Marie ne ressemble plus à ça et ce doit être beaucoup moins drôle...

Qui ferait un scandale d'un soutif en vichy accroché à la vierge de la cour ? D'un sandwich dans la main de celle de la chappelle ? Des Beatles joués sur l'harmonium de la même chapelle ?

Le directeur aujourd'hui fait la chasse au shit et à la beuh, alors...

Mais elle pensera à moi quand elle ira dans le cloître ( qui était interdit ! ) et dans cette foutue chapelle dont j'ai briqué chaque recoin des dimanches entiers. 

Et que sont devenues les quatre autres filles régulièrement collées avec qui nous formions " le club des Infernales " ? 

Cinquante six ans...