13 juillet 2017

Guerre surprise...

 Fille Aînée est arrivée hier de Paris. Quand mes enfants sont ensembles la vie devient infernale... Ils rient trop fort, passe leur temps à faire de l'humour noir, très noir, se font des blagues idiotes, rient encore plus fort, se reracontent celles de leur enfance...Bref, c'est le chaos. Fille Aînée, qui aime bien la bonne bouffe, s'est vu, en raison d'un instant d'inattention, subtiliser l'assiette dans laquelle l'attendait sagement de la glace à la réglisse ( celle de René Faur et je vous recommande ses glaces c'est une pure... [Lire la suite]
Posté par Sylvie d L à 01:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 juillet 2017

Fille dernière m'a dit...

- " Tu ne frises pas, toi, tu as les cheveux qui gonflent ! " Ah. Vrai quand je les " tire " comme une forcenée, justement pour qu'ils soient le plus lisse possible... Mais quand ils sèchent à la roots ça donne quoi ? Hein ? Ben ça donne ça... Et encore, là, je les ai déjà brossés et ils sont encore mouillés. Elle se fout de moi ma fille ! Ps : Non, je ne sors pas comme ça dans la rue à mon âge. Je fais la raie au milieu et je fais un chignon...
Posté par Sylvie d L à 23:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 juillet 2017

Eloge du calme et de la verdure...

Je vis, avec la presque totalité de mes enfants, quatre sur cinq ( seule l'aînée est encore à Paris mais elle n'en peut plus ), dans ce gros village ou cette toute petite ville de 3900 âmes. Il y a tout : petit casino, tabac, chaussures, opticien, 5 coiffeurs, 4 pizzeria, 1 hôtel, 5 restos dont un gastronomique supermarché, médecins, dentistes, infirmières, kiné... Et quand je dis que c'est calme...c'est très très calme. La preuve ! Il ne faut pas aimer le brouhaha, la circulation, le monde et les voitures pour vivre... [Lire la suite]
Posté par Sylvie d L à 18:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 juillet 2017

A vif...

Je suis née en 1951. Je me souviens d'horribles récits entendus quand j'étais petite. Des histoires horribles de fonds de cour, de toile cirée sur une table de cuisine, de sondes, de curetages à vif, d'hémorragies, d'infections, de douleurs ajoutées à la souffrance morale, d'insultes violentes proférées par des sage-femmes ou par les médecins, de stérilité... Des histoires d'aiguilles à tricoter, de chute volontaire dans les escaliers, d'équitation intensive, de coups donnés dans le ventre... Ces histoires abominables m'ont fait... [Lire la suite]
Posté par Sylvie d L à 01:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]